L’Association pour la Promotion de l’Environnement Ménigoutais (A.P.E.M.) naît en 1985 pour être labellisée Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement (CPIE) en 1988. Voilà plus de 30 ans de label !

Au tout début des années 80, le Centre social cantonal de Ménigoute avait déjà le souci de trouver un thème rassembleur. Le défi était lancé : valoriser la nature, principale ressource du canton de Ménigoute. Les Premières Quinzaines de la Nature, qui allaient devenir le Festival International du Film Ornithologique, en février 1982 sont organisées et la participation massive des écoles amène à suggérer la création d’un Centre Permanent d’Initiation (Initiatives aujourd’hui !) pour l’Environnement (CPIE).

Tous les ingrédients étaient réunis pour que l’utopie de certains deviennent réalité : le dynamisme associatif du territoire, l’envie d’entendre de nouveau des cris d’enfants dans les rues de Coutières (la petite école de Coutières ferme ses portes en 1984) et le lancement d’un emprunt original auprès de la population pour financer l’acquisition d’un ancien bâtiment de ferme… L’opération fût une réussite, et amène l’État, la Région et le Département à soutenir le projet.

Ce projet cantonal public, vraie « école de la nature », voit le développement d’une association d’éducation à l’environnement et d’ingénierie. En 1990, le Jardin des sens est conçu avec des associations de personnes en situation de handicap et réalisé dans le cadre d’un chantier de jeunes européens. Le Fenil, ancien corps de ferme restauré en 1987 et ouvert au public depuis 1988 à la création du CPIE. Il a ensuite été mise aux normes en 2015. Le CPIE en est le propriétaire. En 2011, un deuxième hébergement sort de terre, la Catiche, construit par la Communauté de Communes du Pays Ménigoutais à l'époque et repris ensuite par la Communauté de Communes Parthenay-Gâtine, loué à présent par le CPIE.

Aujourd’hui, le CPIE de Gâtine poitevine est une association à vocation départementale qui a gardé son âme d’enfant !